Jean-Luc Laurent - Le site
 
Jean-Luc Laurent - Le site
Facebook
Twitter
Dailymotion


Garde nationale : allons plus loin

Vendredi 14 Octobre 2016




Le décret organisant la Garde Nationale a été présenté en Conseil des Ministres mercredi 12 octobre 2016. Devant le Parlement réuni en Congrès le 16 novembre dernier, le Président de la République avait annoncé que les réservistes des armées, de la Gendarmerie et de la Police devraient être davantage sollicités et mieux encadrés au sein d’une véritable Garde nationale.


Avec la suspension du service national, les différentes réserves avaient l’occasion de prendre une place nouvelle dans l’organisation de la défense nationale. Il n’en a rien été et les contraintes imposées aux réservistes, parfois incompatibles avec la vie professionnelle ou familiale, n’étaient jusque-là pas compensées par une juste reconnaissance de la part de la société et de l’Etat.

Après les terribles attentats de 2015 et 2016, nos concitoyens souhaitent s’engager en faisant le choix d’une citoyenneté active et ont poussé le Gouvernement à sortir d’un « sur-place » idéologique concernant l’emploi des forces, militaires d’active et réservistes.

Le service militaire, chassé par la porte par des élites qui l’avaient d'abord laissé décliner avant de le supprimer, revient par la fenêtre de la réserve citoyenne. C’est une excellente nouvelle que citoyens et gouvernants soient au rendez-vous.

Comme beaucoup, je m’interroge sur la soutenabilité de l’Opération Sentinelle qui a pris la suite de Vigipirate. Il est important de s’appuyer sur le succès de la réserve pour reconsidérer l’Opération Sentinelle dont on connait les limites et les difficultés. A l’occasion du débat présidentiel de 2017, la question de la création d’un nouveau service national universel devra être posée pour refermer la parenthèse ouverte en 1996.
Garde nationale : allons plus loin

POSITIONS