Jean-Luc Laurent

142 propositions pour Le Kremlin-Bicêtre de demain !

08/12/2019

La deuxième rencontre des Ateliers Kremlinois, le 7 décembre, a permis d'adopter 142 propositions qui constituent d'ores et déjà notre programme pour les élections municipales.



Les Kremlinois étaient invités à se prononcer par vote sur quatre thématiques :
  • Faire du Kremlin-Bicêtre une Ville pour tous
  • Répondre aux besoins des Kremlinois
  • Rendre la ville plus écologique et plus belle
  • Participer à la vie de ma ville
Ces 142 propositions constituent la base programmatique des Ateliers Kremlinois. Elles seront encore enrichies et complétées jusqu'au mois de mars par des réunions d'appartement et des café-débat.

Vous pouvez retrouver le document de présentation et les résultats des votes en cliquant sur le lien ci-dessous (document PDF).

Faire du Kremlin-Bicêtre une ville pour tous
Parmi les propositions, on trouve notamment la nécessité d'encourager les liens intergénérationnels, la création d'une Maison de santé pluridisciplinaire et d'une permanence médicale, mais aussi d'une mutuelle communale, qui permet aux plus modestes de prétendre à une complémentaire santé. Il s'agit aussi d'méliorer les cheminements des personnes handicapées avec un objectif de 100 % des voiries accessibles. Les Ateliers Kremlinois proposent également de créer une épicerie sociale avec notamment des produits issus des circuits courts et locaux. Nous souhaitons faire évoluer la police municipale en police de proximité avec des patrouilles à pieds pour être au contact des habitants, des commerces et des bailleurs et réaliser un audit de la vidéoprotection. Enfin, le 14 juillet doit être célébré au Kremlin-Bicêtre avec une grande fête populaire.

Répondre aux besoins des Kremlinois
Le soutien scolaire sera encouragé et développé. La création d'un nouvel espace culturel sur le haut de la ville est indispensable. De même, un « pass culture » pour les jeunes permettra des prix réduits pour l'accès aux spectacles. Il faudra aussi agrandir et rénover des équipements sportifs pour créer des espaces supplémentaires. Le Kremlin-Bicêtre sera également déclaré ville respectueuse des données personnelles et mettra en œuvre le RGPD, de même, la ville assurera un soutien en matière de démarches en ligne pour les personnes démunies.

Rendre la ville plus écologique et plus belle
La propreté est un enjeu majeur : cela passe par davantage de sensibilisation des habitants, mais aussi des commerces et des syndics et une généralisation du tri sélectif dans les équipements communaux et dans les rues. La stationnement est également une source d'exaspération : nous portons l'idée d'une réforme du stationnement payant.
Plusieurs projets d'aménagement sont envisagés : faire de l'avenue Eugène Thomas un véritable cœur de ville ; créer un nouveau parc urbain sur les terrains du Fort de Bicêtre ; couvrir le périphérique au niveau de la Porte d'Italie.
Concernant le logement, il est indispensable de lutter contre la fusion-absorption qui menace Kremlin-Bicêtre Habitat (KBH), notre office public de l'habitat. Cette fusion risque d'éloigner la décision des locataires et de dégrader le service public. Si KBH ne fusionne pas, nous pourrons mener des opérations de rénovation et de réhabilitation, qui sont nécessaires : Hauts Martinets, 25bis avenue Eugène Thomas et la rénovation urbaine de Schuman.
L'écologie est une question centrale dans la ville de demain. Nous voulons contribuer à la transition écologique avec un projet local de bouquet énergétique : créer un puits de géothermie en intercommunalité, encourager les pompes à chaleur. Il faudra aussi planter davantage d'arbres dans les rues. Nous souhaitons organiser aussi une journée de la nuit, pour observer les étoiles depuis les parcs de la ville. De même, des journées piétonnes avec des rues sans voiture permettront de redécouvrir la ville autrement.
Pour améliorer l’offre de commerces, la ville fera des préemptions lors des mutations des boutiques pour encourager la création de commerce de proximité de qualité et diversifiés.
Il s'agira enfin d'obtenir de la RATP la desserte de rames de métro supplémentaires sur la ligne 7 au Kremlin-Bicêtre et à Villejuif et de la ligne de bus 47 actuellement saturées et de réorganiser la desserte de la ville par les bus avec l’arrivée de la nouvelle station de la ligne 14 du métro.

Participer à la vie de ma ville
Nous créerons un observatoire des engagements avec des citoyens tirés au sort en plus de la mise en œuvre des 30 propositions de notre charte éthique. Le Kremlin-Bicêtre prendra également l’initiative de création d’un réseau de communes pour l’égalité des femmes et des hommes. Il s'agit aussi de reprendre le contrôle de nos services publics par le retour dans le giron public et non plus en délégation de la gestion de l'eau et des marchés forains.
Outre le référendum kremlinois annuel sur des questions importantes d’intérêt local et général, les élus feront chaque année un compte-rendu de mandat. Les conseils de quartier seront revitalisés pour en faire de vrais lieux de démocratie participative qui exprimeront l’avis du quartier, avec des présidents et un bureau du conseil de quartier  élus parmi les citoyens.
Enfin, la création du Conseil National de la Résistance et le 25 août, date de la Libération de Paris et du Kremlin-Bicêtre, seront honorés. Le 17 octobre 1961 sera commémoré. Des rues seront dénommées au nom de femmes et de personnes illustres : Simone de Beauvoir ; Olympe de Gouges ; Lucie et Raymond Aubrac ; John Christoforou, peintre qui a vécu dans notre ville ; Lounès Matoub ; Arsène Tchakarian dernier FTP du groupe de résistants Missak Manouchian.

Actualités