Dark Light

Notre tribune municipale : interdisons la reconnaissance faciale !

Deux lycées du sud-est de la France expérimentent la reconnaissance faciale : une caméra à l’entrée laisse passer les élèves qu’elle reconnaît et bloque la porte aux autres. Pendant ce temps, le Gouvernement développe une application, AliceM, pour que les citoyens se connectent à un certain nombre de services grâce à la reconnaissance faciale. Sous couvert de sécurité, on généralise une surveillance qui pose la question du consentement individuel.

La ville de San Francisco a décidé d’interdire l’utilisation de la reconnaissance faciale par la police et d’autres agences du gouvernement local. À l’heure du RGPD et de la prise de conscience collective du pouvoir des données personnelles, cette décision empêche les dérives possibles du tout-numérique et protège les citoyens.

En France, la CNIL, qui a émis de grandes réserves sur le projet AliceM, n’est pas écoutée. Et si les villes, dont Le Kremlin-Bicêtre, décidaient d’agir pour protéger les citoyens en interdisant la reconnaissance faciale ?

Related Posts

Réformer le stationnement payant

<iframe class=”wmvid” src=”https://www.jeanluclaurent.fr/embed/771/2/?title=1&auteur=1&” width=”432″ height=”243″ frameborder=”0″ webkitAllowFullScreen allowFullScreen></iframe> Le stationnement est une recette conséquente pour la ville. Ce…

Fête de la laïcité

La laïcité est le ciment de notre lien social. Le 9 décembre 1905, la loi de séparation des…

Tous droits réservés - Jean-Luc Laurent - 30 Rue du Général Leclerc 94270 Le Kremlin-Bicêtre

Contact l Mentions légales l Plan du site