Jean-Luc Laurent - Le site
 
Jean-Luc Laurent - Le site
Facebook
Twitter
Dailymotion


Fermeture de Fessenheim : une décision de toute petite politique

Mardi 24 Janvier 2017





Sous la menace de représailles hallucinantes de la part du gouvernement (blocage de Flamanville et arrêt de Paluel), le conseil d’administration d’EDF a été contraint de voter le mécanisme d’indemnisation qui va permettre au gouvernement de fermer la centrale de Fessenheim.

Cette décision va contre l’intérêt de l’entreprise EDF (dont l’Etat est actionnaire à 85% et qu’il doit prochainement recapitaliser) et contre l’intérêt des Français qui sont privés d’une électricité abondante et bon marché. Malgré son âge, la centrale de Fessenheim est productive et sûre. Rien ne justifie cette fermeture.

Si on poursuit ces fermetures, on se demande bien quelles énergies on va pouvoir taxer pour financer le subventionnement massif des énergies renouvelables ?

Le rééquilibrage et la diversification du mix énergétique, comme le développement des renouvelables, ne doivent pas se faire à coups de mesures-guillotines comme le plafond de production électronucléaire inscrit dans la loi de 2015 (que je n’ai pas votée pour cette raison) ou de slogans idéologiques.
Fermeture de Fessenheim : une décision de toute petite politique

POSITIONS