Jean-Luc Laurent
 
Jean-Luc Laurent - Le site



Facebook
Twitter


Le Grand Paris à l'Elysée: « la reconnaissance des conseils de territoire est un préalable »

19/05/2014

Mon communiqué après le comité syndical de Paris Métropole vendredi matin et mon rendez-vous avec le Président de la République l'après-midi.



A l’occasion de la consultation des partis politiques par le Président de la République en préalable au projet de réforme territoriale, François Hollande m’a reçu aujourd’hui avec ma collègue Marie Françoise Bechtel (MRC), député de l’Aisne.

Parmi les nombreux sujets abordés, j’ai eu l’occasion d’appuyer la position de Paris Métropole votée ce matin lors du comité syndical : il faut un véritable statut, la personnalité juridique et une autonomie budgétaire pour les conseils de territoire. Paris Métropole fait de la révision de l’article 12 de la loi MAPAM un préalable à sa participation à la mission de préfiguration.

En seconde lecture du projet de loi à l’Assemblée Nationale, j’ai déjà eu l’occasion de défendre cette position qui permet de faire vivre une coopération intercommunale de proximité dans le cadre des conseils de territoire pour traiter les compétences du quotidien (voirie, piscines, bibliothèques, ordures ménagères…) sans encombrer la Métropole du Grand Paris qui doit se consacrer aux sujets véritablement métropolitains: le logement, l’aménagement et le développement économique.

Séparer l’intercommunal du métropolitain est un gage d’efficacité et de proximité.

La résolution de Paris Métropole

Archives