Jean-Luc Laurent
 
Jean-Luc Laurent - Le site



Facebook
Twitter


Bonne rentrée 2019 !

02/09/2019



Au Kremlin-Bicêtre, avant l’été, enseignants, parents d’élèves et élus de la ville étaient mobilisés pour s’opposer à la fermeture annoncée par l’inspection académique de deux classes des écoles maternelles Robert-Desnos et Pauline-Kergomard. Le conseil municipal a été unanime pour s’opposer à ces fermetures. Lors de nos échanges avant l’été, les enseignants et les parents m’avaient fait part de leurs difficultés, je suis heureux de l’abandon des deux fermetures de classe.

Pour autant, le combat n’est pas fini : il y a encore trop de classes avec des effectifs trop importants. Si on veut agir pour la réussite des jeunes, il faut des classes allégées partout. Il n’est pas normal de voir aujourd’hui au Kremlin-Bicêtre des classes d’écoles maternelles avec près de 30 élèves. Investir dans l’éducation, c’est la clé de l’avenir pour les jeunes et pour notre pays.

Un autre engagement doit être pris pour les années à venir. La restauration scolaire qui dépend de la ville, est reconnue pour être de qualité et accessible à tous. Dans le passé, la ville qui a fait le choix de la qualité et de la proximité, a beaucoup investi pour créer deux nouvelles cuisines qui assurent la fabrication des repas chaque jour et leur livraison. Les offices ont été refaits et les salles de restauration ont été rénovées. Le bio a été introduit.

Désormais, la ville doit renforcer son action en faveur d’une alimentation de qualité et de proximité par le développement des achats de denrées issues des circuits courts avec l’agriculture de proximité que nous avons en Île-de-France. Nous pourrions par exemple envisager un marché public avec le groupement des agriculteurs d’Île-de-France ou intégrer à une AMAP pour permettre aux petits Kremlinois de manger des produits bio et locaux. C’est aussi le rôle de la cantine scolaire que d’éduquer les enfants à une alimentation équilibrée et de qualité, à l’heure où les traités internationaux comme l’accord UE-MERCOSUR menacent les normes sanitaires européennes.

Aujourd'hui, je veux souhaiter à tous les jeunes qui font leur rentrée à l’école, au collège et au lycée ainsi qu’aux professeurs et aux personnels de l’éducation nationale et des collectivités locales, une bonne année scolaire ! Je vous souhaite de vous épanouir dans vos études et la réussite dans l’acquisition des savoirs. Bien sûr, vos professeurs qui sont mobilisés pour votre réussite attendent aussi de vous du travail, de la rigueur et un effort continu tout au long de cette nouvelle année. C’est ainsi que vous pourrez construire la réussite de vos études qui vous conduira par la suite sur le chemin de la citoyenneté. Bonne rentrée !

Mon actualité