Jean-Luc Laurent - Le site
 
Jean-Luc Laurent - Le site
Facebook
Twitter
Dailymotion


Retour sur la signature des deux contrats de ville

Mardi 21 Juillet 2015




A quelques jours d’intervalle, j’ai participé à la signature des deux contrats de ville liant à l’Etat à la communauté d’agglomération Seine Amont et à la communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre.


Le contrat de ville est le document de référence qui fixe les orientations et les financements de ce qu’on appelle « la politique de la ville » et qui consiste à lutter contre le décrochage de certains quartiers et la mise à l’écart de leurs habitants. Il est de bon ton de faire le procès de l’inefficacité de la politique de la ville mais si ces crédits et ces projets n’ont pas fait de miracle, on mesure bien ce qu’ils ont apporté.

Conduite par l’Etat, la politique de la ville a eu la particularité très tôt d’associer les collectivités locales. C’est le sens de ces contrats de ville qui associe l’Etat, les communes et les innombrables institutions actives dans nos quartiers (voir la photo avec les logos).

Les deux contrats (ici et ) détaillent les nombreuses actions pour favoriser la cohésion sociale, la citoyenneté et la dynamisation dans ces quartiers. Dans la circonscription, trois projets majeurs de renouvellement urbain seront engagés :

- la cité Robespierre-centre ville à Vitry-sur-Seine,
- le quartier Gagarine à Ivry-sur-Seine,
- le quartier Schumann au Kremlin-Bicêtre.

Ces projets conduits par les communes en lien avec l'Agence Nationale de la Rénovation Urbaine prévoiront des réhabilitations, l'amélioration des espaces publics, des constructions nouvelles et parfois des démolitions. Leur succès reposera sur la bonne association des habitants pour définir concrètement les projets, mais aussi suivre la question délicate des relogements rendus nécessaires par les démolitions.

En tant que maire, j’ai suivi très attentivement l’élaboration du contrat de ville du Val-de-Bièvre dont le Kremlin-Bicêtre fait partie. Comme député, j’ai défendu auprès des différents ministres de la ville ces trois dossiers importants pour améliorer la vie des habitants et changer la ville.

NOS VILLES